adhez

Sans être exhaustifs, nous retiendrons deux points :

1) Nous avons déjà parlé des mesures bureaucratiques introduites dans le service des cantines par la nouvelle municipalité pour la rentrée scolaire 2015/2016. Alors que ce service était régulièrement cité pour sa qualité et  pour son efficacité, les conséquences des mesures prises ne se font pas attendre avec la diminution d'environ  20 % du nombre de repas servis aux écoliers.  Loin de se remettre en question, l'équipe L.R. au pouvoir veut aller plus loin: elle veut maintenant un audit pour démontrer que le système de restauration d'Aubagne est trop cher. Parions que le résultat de cet audit ne sera pas une surprise et ne contrariera pas ceux qui l'ont demandé et payé. L'exemple de la méthode utilisée par la municipalité de Cuges est revélateur.

2) La maison de quartier du Centre Ville était animée par une directrice très aimée et faisant l'unanimité des usagers, notamment les personnes âgées qui l'adoraient. Lors du dernier repas de Noël, le Maire d'Aubagne lui-même  avait souhaité un bon rétablissement à Bernadette SAIVET après sa maternité laissant entendre que les citoyens avaient besoin d'elle. Pourtant Bernadette ayant été embauchée en C.D.D. , son contrat n'a pas été renouvelé fin septembre. Peut être que son appartenance au syndicat FSU des territoriaux a été prise en compte et que c'était l'occasion révée de se débarasser d'une responsable syndicale...

Les syndicats CGT et FSU ne sont pas dupes et ont fait un point de presse commun pour dénoncer ces faits et d'autres lors de la dernière journée d'action du 8 octobre .   

Voir aussi le communiqué du SNES du 13 octobre 2015 en cliquant ici.

Ajouter un Commentaire

Code de sécurité
Rafraîchir

Nous avons 82 invités et aucun membre en ligne

Compteur d'affichages des articles
2771623

Site réalisé et maintenu par des citoyens bénévoles.
Pour nous écrire, nous féliciter, nous gronder, nous proposer des idées, nous aider ou nous rejoindre... c'est par ici