adhez

Les résultats des Régionales  ne sont pas une surprise pour nous. Malgré les efforts déployés par les miltants de notre liste pendant la campagne, nous n'avons rien pu contre le désarroi des électeurs qui après avoir subi Sarkozy pendant 5 ans, subissent maintenant le couple Hollande-Valls qui est parfois pire que le précédent. Nous nous sommes exprimés sur la loi Macron, sur l'ANI et dénoncé la politique austéritaire et droitière menée par le pouvoir socialiste en conformité avec les exigences des technocrates bruxellois et de la Finance internationale.

Le contexte post-attentats a permis aux gouvernants socialistes de se montrer sans arrêt dans les médias et de bénéficier d'une rehausse de leurs cotations électorales. Ils n'ont pas hésité pour cela à emprunter des éléments de programme au parti de la droite extrême !

L'état d'urgence mis en place par eux nous a conduit à arrêter notre campagne et a fait très mal à la gauche de transformation. Les sondages avant les attentats situaient notre liste à plus de douze pour cent au niveau régional PACA. Plus de 5 points ont été perdus par nous et ont été récupérés par la liste CASTANER, le rapporteur de la détestable loi MACRON.

La Droite faiblit et ses voix ont été en grande partie récupérées par l'extrême droite.  La ligne Sarkozy de complaisance avec l'extrême droite a validé la politique de cette dernière. A Aubagne, les résultats de son relais local Gazay montrent que la politique de la droite au niveau local est mauvaise.

Les médias ont mis le parti de la famille Le PEN au centre de la campagne, faisant sous entendre que le Front National qui monte, qui monte, c'était parce qu'il était la solution aux problèmes des citoyens de notre pays. Toute la médiacratie s'est centrée sur la sécurité et la répression et a réussi à faire passer au second plan les problèmes de croissance du chômage et de mal être de nos concitoyens.

Le pouvoir socialiste, Hollande, jouant le chef de guerre, ont surfé sur cette vague répressive, payante électoralement, avant qu'elle ne retombe. Ils se souvenaient de l'embellie dans les sondages pour le chef de l'état après les attentats de janvier. Il fallait se dépêcher, ils savaient que cela ne durerait qu'un temps. 

On peut se demander quelle valeur peut avoir une élection faite dans la précipitation et en situation d'état d'urgence. Les promoteurs de la liste Nouvelle Donne ont déposé un recours en annulation en faisant ressortir cet état de fait. Ils ont raison..

Dimanche, nous n'aurons donc que deux mauvaises listes au second tour; nous n'y serons pas à cause du retrait socialiste et de l'insuffisance de notre score au niveau régional ( il aurait fallu dix pour cent pour pouvoir se maintenir)

A Aubagne, la liste Région Coopérative a dépassé les 13% et fait jeu égal avec les socialistes. Merci à nos électeurs qui ont fait le bon choix malgré la tempête médiatique. Nous résistons mieux qu'ailleurs mais nous sommes sur la même galère que la région PACA.

Chacun doit en son âme et conscience déterminer maintenant son choix pour le second tour.

Entre un parti dangereux dont l'idéologie repose sur  l'exclusion et l'inégalité, en fonction des nationalités, des origines, des religions, des couleurs et des sexes et qui met en avant la préférence nationale et le repli nationaliste. Qui voudrait que les femmes restent à la maison, qui est contre la possibilité d'avortement et le planning familial. Qui refuse la culture ouverte pour imposer sa vision passéiste de l'art! Qui est contre les droits syndicaux et les acquis sociaux et dont certains cadres prétendent que les chambres à gaz du régime hitlérien n'ont tué personne !  Un vrai cancer..

Et un parti qui défend les intérêts des plus favorisés en oubliant les autres, qui est pour les déréglementations voulues par les technocrates européens, contre les entreprises nationalisées, contre les 35 heures, etc.  C'est le choléra.

Reste à choisir ce qui se guérit le mieux !

Face à cette impasse politique, les luttes des citoyens deviendront pendant 6 ans au plan régional un moyen essentiel de refuser la société que néo-fascistes et libéraux( de droite et de "gôche") nous préparent. Cet avenir que seul un rassemblement des forces de progrès pourra éclaircir au niveau national et local. Nous continuerons à y travailler.

L'administrateur du site

 

 

 

Ajouter un Commentaire

Code de sécurité
Rafraîchir

Nous avons 81 invités et aucun membre en ligne

Compteur d'affichages des articles
2771626

Site réalisé et maintenu par des citoyens bénévoles.
Pour nous écrire, nous féliciter, nous gronder, nous proposer des idées, nous aider ou nous rejoindre... c'est par ici