adhez

Tous les jours, le service public de la ville d'Aubagne est victime d' une véritable érosion.

Nous avons déjà subi ce qui s'est passé à la Caisse d'allocation familiale, à la CAF, à la Sécurité Sociale.

Récemment, l'agence EDF d'Antide BOYER a été fermée. Les Aubagnais  sont invités à aller à Aix, Toulon, Marseille ! Il est mauvais d'être âgé et pas branché Internet à Aubagne !

La municipalité a d'ailleurs fait valoir son droit de préemption pour les locaux. On pourrait rêver à une utilisation intelligente de ces locaux par elle, par exemple reloger certains services municipaux et maintenir les organisations caritatives comme le Secours Populaire et les Restos du Cœur dans  leurs locaux actuels pour économiser des travaux et des déménagements. Nous aurions aimé aussi entendre la municipalité s'opposer auparavant à la disparition de ce service public !

Quelques mots sur  la Poste Principale des Coquières à Aubagne : elle est fermée depuis quelques jours pour travaux. Toute l'activité postale sauf les colis est reportée sine die sur les autres postes de la ville (dont une, Central Park,  n'est pas ouverte le mercredi).

Du temps où la Poste était un service public, on aurait vu un bungallow dans la rue ou à proximité pour assurer la continuité du service. Maintenant, le client est invité à lire une plaque sur la porte de l'établissement fermé où n’est même pas inscrite la date de reprise de l'activité normale de la Poste. Si les usagers du service public de l'administration de la Poste avaient droit à des égards et des informations, cette époque est révolue et la Poste actuelle sous statut privé n'a même pas la décence d'indiquer la fin des travaux sur cette plaque d'information pour ses clients ! On attend une réaction de la municipalité à ce sujet..

Autre liquidation du service public : celui de la cuisine Centrale de la ville qui après un appel d'offres réduit à trois prestataires serait gérée par la Sogeres filiale de Sodexo à la rentrée. Nous savons tous qu'il n'y a pas de concurrence réelle quand le nombre d'adjudicataires est aussi faible. 
Alors que la cuisine centrale d'Aubagne était reconnue il y a quelques années comme la troisième en qualité de notre département ! Pour plus de renseignements, se reporter à  la revue de consommateurs de l'UFC,  "Que choisir !"

Monsieur le Maire, avez-vous pensé aux enfants des cantines qui vont manger des repas industriels comme leurs malheureux amis de Marseille ?

Monsieur le Maire, qu'allez vous faire des 28 agents actuellement sur le site ? leurs syndicats n'ont pas dit leurs derniers mots !

M. ESTROSI, président de la Région PACA, qui est du même bord politique que vous, l'a compris et a remunicipalisé les cantines de sa ville de Nice ! Pour les maires, il est infiniment plus facile et confortable d'intervenir sur la qualité des repas avec le personnel municipal qu'avec des entreprises dont le seul but est le profit !

Les Aubagnais veilleront à la qualité des repas et vous rappeleront ce que vous avez démoli (si vous y arrivez !) . Vous  parviendrez sans doute à l'imposer au conseil municipal de juillet mais sachez qu' il y a un recours juridique en cours contre votre délibération de privatisation..

On pourrait parler aussi de la situation de la culture à Aubagne( médiathèque, MJC, etc.) dont les crédits ont fondu proportionnellement à la mise en place des caméras, on pourrait parler de beaucoup d'autres choses mais nous ne voulons pas être exhaustifs. Nous aurons malheureusement l'occasion d'y revenir.

De  plus en plus d'Aubagnais se rendent compte que l'expérience municipale actuelle est globalement destructrice et qu'elle ne sert finalement que des intérêts privés et non l'intérêt général.

C'est pourquoi il faut  construire un rassemblement clair pour y mettre fin.  Les communistes d'Aubagne  apporteront leur contribution en faveur des habitants de leur ville en priorisant la défense des plus défavorisés, seule manière pour que la plupart d'entre nous s'y retrouve. Ceci passe par une même défense intransigeante du service public ici qu'au niveau national ! Nous sommes les 99 %, reprenons la politique en mains !

Nous vous invitons à échanger avec nous sur ces sujets ce samedi  25 juin 2016 à notre fête départementale du parc de Fabregoules à Septèmes. Notre stand sera consacré notamment à la gratuité des transports urbains déjà existant sur l'ancien Pays d'Aubagne et de l'Etoile.

 

 

 

 

 

Ajouter un Commentaire

Code de sécurité
Rafraîchir

Nous avons 49 invités et aucun membre en ligne

Compteur d'affichages des articles
2771568

Site réalisé et maintenu par des citoyens bénévoles.
Pour nous écrire, nous féliciter, nous gronder, nous proposer des idées, nous aider ou nous rejoindre... c'est par ici