adhez

Malraux revient, la Droite aubagnaise est devenue folle !

La Maison des Jeunes et de la Culture d'Aubagne est en danger. On le sentait, les activités modernes et innovantes  de la MJC dérangeaient certains de nos édiles.On se souvient d'une époque où des personnalités de la Droite aubagnaise souhaitaient  délocaliser les locaux de l'association vers les abattoirs de la Tourtelle. Mais ils n'étaient pas au pouvoir !

Plus habile, la Droite aux commandes a une  stratégie de diminution progressive des subventions. L'asphyxie financière  fonctionne mieux qu'une interdiction. La fermeture pure et simple  à l'horizon de mai 2017 est donc organisée. Et bien sûr, c'est parce que la structure n'a pas assez d'ateliers, qu'elle n'est peut-être pas assez provençale, qu'elle ne prend pas en compte l'activité des adolescents, que sa gestion n'est pas maîtrisée, etc. Quand on veut se débarasser de son chien, il est commode de le déclarer enragé .

A Aubagne, c'est la diversité culturelle qui est en jeu ! Notre M.J.C. a un riche passé et des artistes de grand renom y ont été formés. Nous ne citerons personne, les Aubagnais les connaissent. Si cette structure n'avait jamais existé, ces artistes n'auraient pas percé au niveau national. Fermer la M.J.C., c'est encourager les jeunes Aubagnais à aller se distraire à Marseille, c'est oeuvrer pour qu'Aubagne devienne une ville-dortoir !

Le directeur de la M.J.C. a déclaré au journal  "la Provence":

  "On nous parle poliment de municipalisation mais il s'agit bien d'un démembrement de la MJC... La Ville récupère le bâtiment, les ateliers, le personnel mis à disposition qui doit réintégrer le service public communal ; la seule chose qui reste à la MJC, c'est la gestion de l'Escale. Au-delà de l'annonce douloureuse, cela pose un problème : une MJC n'est pas une somme d'activités mais un projet global, des statuts, une philosophie et une vocation d'éducation populaire. Vide de son projet, est-elle encore une MJC ? Statutairement parlant, est-il possible de continuer en tant que MJC ? Et quid du mobilier et des équipements qui appartiennent à l'association ?" Fin de citation.

Autant de questions pour l'instant sans réponse, d'autant que rien n'a pour l'instant été formalisé par écrit...d'après le même journal.

Les Aubagnais qui n'ont pas une vision étriquée de la culture, qui pensent que leur ville mérite une M.J.C. auront une occasion de le dire mardi 13 décembre 2016 prochain vers 18 heures devant le conseil municipal salle du  Bras d'or.

Nous voulons garder notre Maison des Jeunes et de la Culture !
Il est crucial que nous soyons nombreux à le dire au Maire d'Aubagne et à son équipe !

Rejoignons (si ce n'est pas déjà fait) l'association de soutien à notre M.J.C. !

 

Ajouter un Commentaire

Code de sécurité
Rafraîchir

Nous avons 72 invités et aucun membre en ligne

Compteur d'affichages des articles
2771603

Site réalisé et maintenu par des citoyens bénévoles.
Pour nous écrire, nous féliciter, nous gronder, nous proposer des idées, nous aider ou nous rejoindre... c'est par ici