adhez

Nous publions ci-dessous un communiqué de l'intersyndicale de l'Hôpital d'Aubagne (Sud Santé, CFDT Santé, CGT, UNSA Santé et FO Santé)

Début de citation: 

La Réanimation de l’Hôpital d’Aubagne dans le viseur de l’ARS

Après avoir renouvelé l’autorisation d’activité de réanimation adulte en décembre 2016, l’Agence Régionale de Santé inquiète en demandant le transfert des lits de réanimation de l’Hôpital public vers la clinique privée La Casamance.

Ceci est d’autant plus choquant que la réanimation est un service neuf et efficient !

Pour nous il est hors de question de subir ce choix politique qui, de fait, entraînerait de lourdes conséquences :

  • Pour le centre hospitalier Edmond GARCIN : d’autres services seraient impactés.
  • Pour l’offre de soins proposée aux Aubagnais et alentours.

Cela démunirait le service public hospitalier en le privant dans l’immédiat d’une activité forte et créerait de lourds dommages collatéraux.

Fin de citation

Commentaire 1

Si vous voulez en savoir plus, rendez-vous à la conférence de presse jeudi 4 mai à 14 heures devant l’Hôpital Edmond GARCIN.

Nota: Nous nous sommes déjà exprimés sur les dangers qui guettent les hôpitaux publics en général et le nôtre en particulier. Un tract sur ce problème avait été diffusé une semaine avant la journée d'action santé du 7 mars 2017 devant et aux abords de l'Hôpital Edmond GARCIN. Nous y parlions aussi des menaces sur la santé des personnels et en particulier des méfaits de la loi Bachelot de tarification à l'activité.

Commentaire 2

Il est déplorable que M. DEFLESSELLES et M. GAZAY soutiennent et organisent le dépeçage de notre Hôpital de concert avec  l'ARS pour que leurs amis s'en mettent plein les poches !

Au détriment de l'intérêt général comme dans toutes les affaires précédentes que nous ne citerons pas ( privatisation de la cantine scolaire à Aubagne,recul de la gratuité, liquidation de la MJC, tentative d'expulsion de la Bourse du Travail, etc. )

Nous savons  que pour ne considérer que  la survenance des maladies nosocomiales, il n'y a pas photo entre les deux établissements, entre le service public et le privé !

Nous ne laisserons pas se mettre en place cette nouvelle atteinte au service public et préviendrons tous les habitants de la zone d'Aubagne et alentours que cette mesure n'est pas prise pour augmenter la qualité des soins mais uniquement pour remplir les poches de certains intérêts privés !

Seule la lutte résolue de tous les citoyen(ne)s en appui au personnel de santé de l'Hôpital  pourra mettre en échec cette dégradation programmée de notre service de santé et ce funeste projet en particulier ! 

 

Ajouter un Commentaire

Code de sécurité
Rafraîchir

Nous avons 54 invités et aucun membre en ligne

Compteur d'affichages des articles
2771574

Site réalisé et maintenu par des citoyens bénévoles.
Pour nous écrire, nous féliciter, nous gronder, nous proposer des idées, nous aider ou nous rejoindre... c'est par ici