adhez

Adieu Doudou.
 
Nous venons d’apprendre avec beaucoup de peine le décès brusque de  notre camarade Edouard PIGNOL, surnommé Doudou, survenu samedi dernier .

Doudou était né le 1° juin 1942 . En 1965, il s'installe à Aubagne dans le quartier de La Tourtelle et épouse notre camarade Alice dont il aura trois enfants Michel, Florence et Frédéric. Il travaille longtemps aux Chantiers Navals de la Ciotat jusqu'à leur fermeture. Malheureusement pour lui, il y attrape la maladie de l'amiante. En 1981, il rentre aux services techniques de la ville d'Aubagne où il travaille jusqu'en 1998.

Syndicaliste très actif à la CGT, il milite notamment avec Antoinette ALCIDE et Serge STAQUET et les syndicalistes territoriaux. Il participe à de nombreuses luttes pour la défense du personnel.

Communiste convaincu et sincère, il a participé à toutes les campagnes électorales à Aubagne, notamment aux côtés d'Edmond GARCIN et Jean TARDITO. Responsable de la cellule de la Tourtelle, le souvenir de son action est resté très fort.

En 1978, lors des inondations consécutives au débordement de l'Huveaune, son dévouement et son engagement dans son quartier furent en tous points remarquables.

La section d’Aubagne du Parti Communiste Français présente à Alice, son épouse, à ses enfants et à ses trois petits enfants ainsi qu’à toute sa famille ses plus sincères condoléances. Nous n'oublierons jamais l'ami Doudou, sa disponibilité et son goût pour les autres. Nous nous félicitons d'avoir eu comme camarade un homme d'une telle valeur.

Une cérémonie aura lieu au Funérarium à 9 h 40 et l'inhumation aura lieu à 10 h 30 ce mercredi 16 décembre 2020 à la Fenestrelle.

 

Venez nombreux ! 
 
L'administrateur du site
 

 
What do you want to do ?
New mail

Ajouter un Commentaire

Code de sécurité
Rafraîchir

Nous avons 341 invités et aucun membre en ligne

Compteur d'affichages des articles
3577039

Site réalisé et maintenu par des citoyens bénévoles.
Pour nous écrire, nous féliciter, nous gronder, nous proposer des idées, nous aider ou nous rejoindre... c'est par ici