adhez

Alors que disparaissent les grands témoins de cette période comme Raymond AUBRAC ( avril 2012) et Stéphane HESSEL ( février 2013), il n'est pas inutile d'inviter le maximum de citoyens à participer à la commémoration du 70° anniversaire du programme du Conseil National de la Résistance ( C.N.R.) ce lundi 27 mai 2013 à partir de 17 h 30 cours Foch à Aubagne.

Stéphane Hessel, dans son manifeste Indignez-vous ! (publié en 2010 avec le succès que l'on sait) avait encouragé les générations montantes à conserver un pouvoir d'indignation. « La pire des attitudes est l'indifférence » écrivait-il.

Après avoir dénoncé le système économique actuel fondé sur le profit individuel, il proposait un partage des richesses plus équitable et rappellait le programme du Conseil National de la Résistance appliqué à la Libération et dont le peuple français a bénéficié, à savoir:

« plan complet de sécurité sociale » c'est-à-dire une Sécu pour tous prévoyant remboursements des frais médicaux et indemnités de chômage,

  • retraites étendues à toutes les catégories de salariés (les commerçants en resteront exclus),
  • "retour à la Nation" des grandes entreprises exploitées par l'occupant, en particulier Renault, la SNCF, Air France, de grandes banques, sans pour autant rompre avec le capitalisme.
  • subvention d'un programme culturel
  • indépendance de la presse des capitaux des grandes industries

Cette liste n'est pas exhaustive..On pourrait aussi y ajouter la création d'entreprises nationalisées comme EDF et bien d'autres encore.

L'application de ce programme favorable à la population dans son ensemble et qui a permis les succès économiques de la France d'après guerre (période dite des 30 Glorieuses) a été et est systématiquement édulcorée et réduite par les gouvernements successifs sous de multiples prétextes, notamment de réduction de la dette publique. Denis KESSLER ancien vice-président du MEDEF a dit très clairement il y a quelques années ce que souhaite son organisation: le détricotage systématique de ce programme du C.N.R. au coeur de "l'exception française".

Ne soyons pas indifférent(e)s ! Soyons nombreux(ses) à écouter les interventions du maire de la ville et des représentants de l'ANACR à l'occasion de cette cérémonie.

ANACR : association des anciens combattants de la Résistance

Ajouter un Commentaire

Code de sécurité
Rafraîchir

Nous avons 83 invités et aucun membre en ligne

Compteur d'affichages des articles
3185296

Site réalisé et maintenu par des citoyens bénévoles.
Pour nous écrire, nous féliciter, nous gronder, nous proposer des idées, nous aider ou nous rejoindre... c'est par ici