adhez

fralib_raslatheiereLa cour d'appel d'Aix-en-Provence a  invalidé le 3° plan social ( ou PSE) d'Unilever pour l'entreprise Fralib  ce jeudi 28 février 2013 au matin.

On se souvient que les salariés avaient gagné  contre les deux premiers PSE. Le géant de l'agro-alimentaire avait quand même réussi avec la complicité de Xavier BERTRAND (alors Ministre du Travail) à faire approuver le troisième plan social de l'usine de Gémenos. (Le leader UMP avait bloqué une lettre de réserves de l'Inspection du Travail pour faire gagner ses amis d'Unilever.)

Ce troisième jugement a donc été cassé et Unilever est dans l'obligation de revoir une fois de plus sa copie s'il veut fermer le site. En attendant, les licenciements sont nuls et non avenus et Unilever devrait normalement se soumettre aux décisions de justice.

Un conseil aux dirigeants d'Unilever: faites ce que les salariés vous demandent, d'abord laisser la marque Eléphant à vos anciens employés de Gémenos, ensuite ne pas mettre de bâtons dans les roues à leur future SCOP T.I.. Cela vous coûtera moins cher !

Un grand bravo à nos amis de Fralib !

Ajouter un Commentaire

Code de sécurité
Rafraîchir

Nous avons 49 invités et aucun membre en ligne

Compteur d'affichages des articles
3508231

Site réalisé et maintenu par des citoyens bénévoles.
Pour nous écrire, nous féliciter, nous gronder, nous proposer des idées, nous aider ou nous rejoindre... c'est par ici