afficheROUSSEL adhez

Nous avons appris une très mauvaise nouvelle: le décès de notre camarade et ami René BRUN mardi 28 décembre 2021 en soirée.

Né au BERSAC près de SERRES (Hautes Alpes) le 26 juillet 1930 dans une famille d'agriculteurs, René rentre comme apprenti au dépôt SNCF de VEYNES à 15 ans avec une formation d'ajusteur. A la fin de sa période d'apprentissage, il part dans le sud et entre au dépôt de Marseille Blancarde comme ouvrier à l'atelier puis devient chauffeur au dépôt. C'était encore le temps des locomotives à vapeur. A l'atelier et dans les machines, il travaille dans un redoutable environnement d'amiante. Mais, il y fait connaissance avec la solidarité cheminote, la fraternité de combat, les luttes syndicales et politiques. Il adhère rapidement à la CGT et au Parti Communiste Français.

Avec ses compétences et son sérieux, il devient agent de conduite et il lui est confié une locomotive. Muté au dépôt de Marseille St Charles, il vit une existence de conducteur de route avec des déplacements jours et nuits, des repos hors résidence dans les foyers de roulants des lignes PLM (Paris - Lyon - Marseille), Marseille Vintimille et Marseille Toulouse. En 1955, il se marie dans l'intimité la plus stricte et en 1960 il s'installe à Aubagne après de nombreuses années à Marseille (notamment dans la cité cheminote de La Grande Bastide) . A la Clef des Champs, sa nouvelle résidence, on le retrouve à la fin des années soixante à la tête du collectif de défense des copropriétaires suite à la défaillance et à la fuite d'un entrepreneur qui avait laissé en plan les travaux de construction de 70 appartements. Il fait valoir ses droits à la retraite en 1980 après une carrière cheminote bien remplie.

A la retraite, il reste fidèle à ses engagements de jeunesse et sera membre actif de la section syndicale CGT des retraités cheminots d'Aubagne, où il retrouve entre autres ses camarades et amis Jean COCHARD et Aimé BONNET. Il participe activement à la défense du service public et des retraités cheminots et est volontaire pour aller aux manifestations syndicales à Paris.

Il militait aussi au Collectif Amiante de Marseille qui défend les victimes de l'amiante. René faisait l'unanimité pour ses qualités humaines et sa fidélité en amitié. Ces trois dernières années, rattrapé par la maladie, il avait été contraint de ralentir ses activités militantes et il nous manquait beaucoup. Il avait dû aussi renoncer à aller passer les mois d'été à son village natal Le Bersac où il allait tous les ans.

Nous présentons nos plus sincères condoléances à son épouse, à ses enfants Rémi et Régis et à ses petits enfants.

La levée du corps se fera le jeudi 6 janvier 2022 à 13h30 au dépositoire de l'Hôpital d'AUBAGNE. Puis rendez-vous au crématorium de La Fenestrelle à 14h00 où des hommages lui seront rendus par sa famille. Jeudi prochain, ses amis et voisins de la Clef des Champs, les communistes et les syndicalistes CGT d'Aubagne viendront nombreux accompagner René, cet homme discret, dont nous avons tous apprécié les qualités et l'engagement. Ce sera une occasion d'exprimer notre solidarité avec les siens et notre reconnaissance pour lui.

Le bureau de la section syndicale CGT des retraités cheminots d'Aubagne

Ajouter un Commentaire

Code de sécurité
Rafraîchir

Nous avons 178 invités et aucun membre en ligne

Compteur d'affichages des articles
3862881

Site réalisé et maintenu par des citoyens bénévoles.
Pour nous écrire, nous féliciter, nous gronder, nous proposer des idées, nous aider ou nous rejoindre... c'est par ici