adhez

pcf13Déclaration de Pierre Dharréville Secrétaire de la Fédération des Bouches-du-Rhône du Parti Communiste Français.
21 mars 2010

La droite subit une défaite claire qui doit l’obliger à mettre la sourdine et à ranger immédiatement ses projets destructeurs.

Mais le premier tour des élections régionales avait déjà livré son lot d’inquiétudes pour notre démocratie. Le deuxième tour les confirme et les amplifie. Le Front national progresse entre les deux tours de manière inédite et extrêmement inquiétante. Avec sa politique antisociale et antidémocratique, avec sa politique de discrimination attisant la peur de l’étranger, la droite de Nicolas Sarkozy est en train d’entraîner notre peuple dans une impasse. Notre démocratie est gravement malade.

Pour la gauche, c’est une victoire insuffisante. Le résultat place la gauche devant d’énormes responsabilités et un immense chantier. Elle doit agir pied à pied pour la vie quotidienne des habitantes et des habitants, elle doit se hisser au niveau des luttes et des aspirations, elle doit retrouver un projet offensif.

Le Front de gauche a ouvert une brèche, en essayant de montrer la voie. Tel sera le sens de l’engagement des élus au sein de l’institution régionale. Tel sera le sens de notre action déterminée pour préparer un avenir différent.

Pierre Dharréville
Marseille, le 21 mars 2010

Nous avons 78 invités et aucun membre en ligne

Compteur d'affichages des articles
4076815

Site réalisé et maintenu par des citoyens bénévoles.
Pour nous écrire, nous féliciter, nous gronder, nous proposer des idées, nous aider ou nous rejoindre... c'est par ici