adhez

fralib_lcmLes FRALIB ont apportés leur soutien aux salariés de la réparation navale de Marseille au palais de justice où l'un d'eux était convoqué. Ils ont donné une conférence de presse expliquant les raisons de leur présence.

Ils y critiquent la tendance à la criminalisation de l'action syndicale et rappellent notemment que « 15 centimes d’Euros c’est le poids de tous nos salaires dans le prix d’une boîte de 25 sachets vendue entre 1,65€ et 2,60€ en magasin. 15 centimes d’Euros aujourd’hui et 17 centimes demain si UNILEVER répond à notre juste revendication de 200 euros d’augmentation immédiate pour tous. [...] ces chiffres sont incontestables et ne sont d’ailleurs pas contestés ! »

Suite à l'interpellation du maire de Gémenos hier par les salariés, une réunion tripartite est prévue mercredi 31 mars à 10h30 en mairie. Les salariés préparent aussi la journée nationale prévue sur le site de l'usine pour le vendredi 2 avril.

Télécharger l'article de la Marseillaise du 30 mars 2010 pdf_button.
Visionner le journal du 30 mars 2010, à 18h45 sur la chaîne marseillaise.

Nous avons 33 invités et aucun membre en ligne

Compteur d'affichages des articles
4076784

Site réalisé et maintenu par des citoyens bénévoles.
Pour nous écrire, nous féliciter, nous gronder, nous proposer des idées, nous aider ou nous rejoindre... c'est par ici