adhez

greceLa main sur le coeur, ils veulent nous faire croire qu’ils vont sauver la Grèce. Les Etats, la commission et le conseil européen, épaulés de la sangsue du F.M.I, s’acharnent à sauver les banques. Le peuple Grec qui était déjà loin de vivre  dans l’opulence va  maintenant subir le long et dur calvaire de la super austérité, payer une crise dont il n’est en rien responsable, la démolition de ses droits sociaux et des services publics pour alimenter les caisses des institutions bancaires et financières. Comment peut-on parler de solidarité européenne quand les Etats vont prêter à la Grèce à des taux d’intérêt dépassant 5% alors qu’ils empruntent à 1% ???

En Grèce comme dans les autres pays, la dictature de l’argent mène le bal, et pourtant d’autres solutions existent : Augmentation de la fiscalité sur le capital et la spéculation, amélioration des salaires et des pensions, remettre l’argent au service des hommes. Tous les peuples européens ont besoin d’un changement de cap de la construction européenne, l’action unie est d’autant plus indispensable que la situation en Grèce est utilisée chez nous pour accélérer les projets de reculs sociaux !!! Portugal, Espagne sont dans le collimateur des spéculateurs, ils sont à leur tour sous le coup de dramatiques plans d’austérité, à qui le tour ?

A Athènes sur l’ Acropole, des centaines de Grecs ont déployés une banderole proclamant :
« Peuples d’Europe, soulevez vous ! »
L’Europe des peuples ou celle de la spéculation financière, le choix est entre nos mains.

Maurice KATSURAKIS

Nous avons 494 invités et aucun membre en ligne

Compteur d'affichages des articles
4079913

Site réalisé et maintenu par des citoyens bénévoles.
Pour nous écrire, nous féliciter, nous gronder, nous proposer des idées, nous aider ou nous rejoindre... c'est par ici