adhez

fralib_raslatheiereLe Comité d’entreprise de Fralib débouté : Les spéculateurs ne feront pas boire la tasse à l’Éléphant

Communiqué de presse du PCF 13 du 21 juillet 2011

Le Tribunal de grande instance (TGI) de Marseille vient de donner un quitus au plan de destruction de l’emploi et de l’activité industrielle concocté par la multinationale Unilever, en déboutant le Comité d’entreprise de Fralib. Je me suis immédiatement rendu sur place à leur côté pour leur témoigner de notre soutien, qui est aussi celui d’une part importante de la population. Cette décision paraît incompréhensible et révoltante. Si la loi est ainsi faite, il faut changer la loi !

Mais l’usine de thé de Gémenos n’est pas morte ! Lorsque des salariés sont capables de se battre avec autant d’énergie pour leur entreprise, leur marque et leurs emplois, ils appellent un engagement des décideurs qui soit à la hauteur.

Ce n’est ni la pression des actionnaires, ni leur insatiable appétit de dividendes qui doit rendre la justice dans notre pays.

Les salariés et leurs représentants syndicaux peuvent compter sur les communistes, leurs élus et le Front de gauche pour lutter à leur côté pour une véritable ambition industrielle qui replace l’humain et son environnement au centre des préoccupations.

Nous ne laisserons pas ces 182 emplois, ces 182 personnes et leurs familles sacrifiés pour le seul intérêt des spéculateurs, de ceux qui délocalisent, de cette oligarchie financière qui ne pense qu’à vivre toujours plus grassement.

Nous mettrons toutes nos forces pour que, avec la population, la mobilisation l’emporte et permette à un site industriel performant de poursuivre son activité dans notre département. Y compris si cela doit passer par un projet alternatif qui rompe avec les pratiques opaques de la gestion financiarisée actuelle.

Pour un vrai changement, la gauche doit insuffler une nouvelle démocratie dans les entreprises, inventer de nouveaux droits pour les salariés, favoriser l’appropriation sociale des moyens de production.

Le Parti communiste français, avec le Front de gauche, y travaille dès aujourd’hui.

Pierre Dharréville
Secrétaire départemental du PCF 13
Membre du Conseil national du PCF

A noter également: Pierre DHARREVILLE viendra soutenir les salariés

Mardi 26 juillet 2011
à l'usine FRALIB, à 11 heures

Ajouter un Commentaire

Code de sécurité
Rafraîchir

Nous avons 98 invités et aucun membre en ligne

Compteur d'affichages des articles
3718858

Site réalisé et maintenu par des citoyens bénévoles.
Pour nous écrire, nous féliciter, nous gronder, nous proposer des idées, nous aider ou nous rejoindre... c'est par ici