adhez

Chers camarades
Le juge des référés de Marseille vient d'ordonner l'évacuation "s'il le faut par la force publique" de l'usine FRALIB occupée par ses salariés (es), d'ici à huit jours.
La période des vacances de la Toussaint est propice à ce genre d'intervention.
J'invite donc l'ensemble des communistes de la section:

1) à se rapprocher des militants syndicaux et à rendre encore plus souvent visite aux occupants du site.

2) à mettre en place un système téléphonique ( par exemple chaque camarade aura à prévenir 3 volontaires à joindre en cas d'intervention policière), afin de se rendre rapidement et en nombre sur les lieux, si nécessaire, en accord avec les militants syndicaux du site.

Notre secrétaire fédéral ainsi que nos élus ont saisi le préfet afin qu'il n'ordonne pas d'intervention policière à FRALIB.
Salutations fraternelles.

Le secrétaire de section,
Patrick CANDELA

Télécharger l'article de la Marseillaise du 29 octobre 2011

Ajouter un Commentaire

Code de sécurité
Rafraîchir

Nous avons 150 invités et aucun membre en ligne

Compteur d'affichages des articles
3718818

Site réalisé et maintenu par des citoyens bénévoles.
Pour nous écrire, nous féliciter, nous gronder, nous proposer des idées, nous aider ou nous rejoindre... c'est par ici