adhez

logo_pcf2La crise a bon dos ! Les actionnaires veulent gagner plus en licenciant plus.
Le carnet de commande est bien rempli, depuis 2002 l’usine est passée de 125 salariés à 55 qui supportent la mauvaise politique de la direction 26 salariés sont menacés par la délocalisation de la production . Le groupe Mader annonce qu'il « a des projets. Il ne sert à rien de s’inquiéter pour la production ». Puis en novembre, on ferme cette production !?

Pour toutes les entreprises le Parti Communiste Français propose que tous les projets de suppression d’emploi soient bloqués et soumis à des commissions associant les directions d’entreprises, les syndicats, les élus, pour examiner des solutions alternatives pour une utilisation différente des 428 milliards d’euros dégagés au nom « de la lutte contre la crise »

La vallée de l’Huveaune, qui comptait de grandes entreprises, est devenue un désert industriel !

  • Péchiney = vide grenier dominical
  • Nestlé = ne reste que ce que les salariés ont arraché par leurs luttes (avec la population) l’usine de chocolat Netcacao

Rousselot est parti et maintenant ce serait au tour de Cami ? Les 4 hectares de terrain non pollués, que deviendront-ils après la casse de l’usine ?

Télécharger le tract éditer par les cellules du PCF de Saint Mitre et de Camp Major:

Nous avons 155 invités et aucun membre en ligne

Compteur d'affichages des articles
4021985

Site réalisé et maintenu par des citoyens bénévoles.
Pour nous écrire, nous féliciter, nous gronder, nous proposer des idées, nous aider ou nous rejoindre... c'est par ici