adhez

Adieu Lucien

Nous avons appris le décès, jeudi 7 avril 2022 au matin, de notre camarade Lucien BETTINI, né le 18 octobre 1929 à l'Estaque-Riaux et y ayant passé son enfance.
Lucien a connu le Front Populaire tout enfant. Il était sur les épaules de son père dans les manifestations contre le fascisme.

Ses parents, comme les réfugiés aujourd’hui, avaient fui la misère et le fascisme de Mussolini. Ils avaient connu les restrictions et l’occupation, son frère Sylvain fut déporté à Dachau puis assassiné par la police française lors des grandes grèves de 1947 (un square porte son nom à l'Estaque). Lucien a connu et lutté pour la mise en place du programme du Conseil National de la Résistance, pour les services publics et pour la Sécurité Sociale.

A la Libération, Lucien travaillait dans un organisme d'assurance maladie à Marseille. Il eut le plaisir d' accueillir Ambroise CROIZAT au temps des jours heureux, quand notre ministre communiste était venu procéder à l'inauguration des locaux de la Sécurité Sociale à Marseille. Lucien a défendu toute sa vie la Sécurité Sociale nouvellement créée, sur son lieu de travail, au syndicat CGT et au Parti Communiste Français.

A un peu plus de 22 ans, lors de ses visites en moto à son oncle dans le Gard, il fait connaissance de la femme de sa vie, Élise, originaire de Bernis qu'il épouse le 6 juin 1953 et dont il eût deux enfants Sylviane et Gilbert.

Lucien, militant, avait compris l'intérêt de la lutte des idées et était le champion de la diffusion de la presse communiste et en particulier de l'Humanité.
Il nous laisse l’image d’un homme plein d'humour et chaleureux, profondément humain et facile d'accès. Un ami sincère et fidèle. Un grand cycliste aussi, pratiquant et amoureux de la petite reine.

lucien humaAprès Marseille et un séjour à Auriol Moulin de Redon, il rejoint Aubagne, quartier des Défensions, où il devient un personnage très connu. Tant que ses forces lui ont permis, il a assuré la diffusion publique de l'Humanité sur le marché d'Aubagne et au sein des amis de l'Humanité.
Son rayonnement personnel attirait des sympathisants autour du point de diffusion du journal. Ils cherchaient sa compagnie, venaient échanger avec lui et s'il était absent, demandaient de ses nouvelles.

La section d'Aubagne du Parti Communiste Français, les vétérans du Parti présentent leurs plus sincères condoléances à son épouse Élise, à ses enfants , à ses petits-enfants et à ses arrière petits-enfants. Nous n'oublierons jamais l'activité militante qu'il déployait avec Élise.

Ses obsèques civiles auront lieu ce lundi 11 avril 2022 à 13h15 au crématorium du cimetière de la Fenestrelle. Ni fleurs, ni couronnes.

Ajouter un Commentaire

Code de sécurité
Rafraîchir

Nous avons 47 invités et aucun membre en ligne

Compteur d'affichages des articles
3981279

Site réalisé et maintenu par des citoyens bénévoles.
Pour nous écrire, nous féliciter, nous gronder, nous proposer des idées, nous aider ou nous rejoindre... c'est par ici